NUMISMATIVY
  
 
 

Billets Euros : Caractéristiques

dernière modification de cette page: le dimanche 12 juillet 2015 01:26

Présentation des billets Euros

Depuis la création de la monnaie unique européenne, il existe huit billets en euros répartis sur deux séries, dont les valeurs faciales s'échelonnent de 5 à 500 euros. De l'introduction de ces billets le 1er janvier 2002 au 1er mai 2013, une seule série a été en circulation, mais une deuxième série a commencé à remplacer celle-ci à partir du 2 mai 2013.

Contrairement aux pièces en euros, le design des billets est le même pour l'ensemble de la zone euro. Ils sont cependant imprimés et émis par les différents États membres. Quel que soit le pays émetteur, les billets sont cependant utilisables dans tous les pays dont l'euro est la monnaie. Ils sont conçus en pure fibre de coton, ce qui leur donne une meilleure résistance et ce qui permet de les reconnaitre facilement au toucher. Jusqu'à présent, la taille des billets s'échelonne d'un format de 120 sur 62 millimètres pour le billet de 5 euros à 160 sur 82 millimètres pour le billet de 500 euros. Ils ont tous une couleur différente, en particulier avec les billets de valeurs proches, afin de pouvoir bien les distinguer.

VisuelsdatesDimensions L × h × e (en millimètres)Masse (en grammes)Couleur dominanteStyle architectural
1ère série Jusqu'en 2012120 × 62 × 0,12 0,6GrisClassique

Date de mise en circulation : 2 mai 2013
2ème série à partir de 2013
1ère série Jusqu'en 2013127 × 67 × 0,12 0,7RougeRoman

Date de mise en circulation : 23 septembre 2014
2ème série à partir de 2014
1ère série Jusqu'en 2014133 × 72 × 0,12 0,8BleuGothique
 2ème série à partir de 2015
1ère série Jusqu'en 2015140 × 77 × 0,12 0,9OrangeRenaissance
 2ème série à partir de 2016
1ère série Jusqu'en 2016147 × 82 × 0,12 1,0VertBaroque et Rococo
 2ème série à partir de 2017
1ère série Jusqu'en 2017153 × 82 × 0,12 1,1Jaune"Verre et acier" : ARts nouveaux du XIXè
 2ème série à partir de 2018
1ère série Jusqu'en 2018160 × 82 × 0,12 1,1VioletModerne du XXè
 2ème série à partir de 2019

Chaque coupure est caractéristique d’un style de l’architecture européenne :

  • le classique,
  • le roman,
  • le gothique,
  • la Renaissance,
  • le baroque et le rococo,
  • l’architecture « verre et acier »,
  • et l’architecture moderne du XXe siècle.

Au recto de chaque billet sont représentés des fenêtres et des portails. Ils symbolisent l’esprit d’ouverture et de coopération qui règne au sein de l’Union européenne. Les douze étoiles de l’Union européenne sont l’illustration du dynamisme et de l’harmonie de l’Europe contemporaine.

Les ponts représentés au verso symbolisent le lien qui unit non seulement les peuples européens entre eux, mais aussi l’Europe avec le reste du monde. Les autres éléments graphiques sont :

  • le nom de la monnaie – euros – qui apparait à la fois en caractères romains (EURO) et grecs (EYPΩ) ;
  • sur les billets de la 2èmé série « Europe », le nom de la monnaie apparaît également en caractères cyrilliques (EBPO) ;
  • les initiales de la Banque centrale européenne dans les cinq variantes – BCE, ECB, EZB, EKT, EKP – correspondant aux onze langues officielles actuelles de l’Union européenne (UE) ;
  • dans neuf langues pour la 2èmé série  « Europe » :
    • BCE : espagnol, français, italien, portugais, roumain
    • ECB : anglais, danois, letton, lituanien, néerlandais, slovaque, slovène, suédois, tchèque
    • ЕЦБ : bulgare
    • EZB : allemand
    • EKP : estonien, finnois
    • EKT : grec
    • EKB : hongrois
    • BĊE : maltais
    • EBC : polonais
  • le symbole © des droits d’auteur ;
  • et le drapeau de l’Union européenne.

Les dessins des billets en euros furent choisis parmi 44 propositions lors d'une compétition lancée par le conseil de l'Institut monétaire européen le 12 février 1996. Le choix de la création gagnante, dessinée par Robert Kalina de l'Oesterreichische Nationalbank (Banque nationale autrichienne), a été annoncé au Conseil européen de Dublin le 3 décembre 1996.

L'insertion de nouvelles séries de billets :

Les billets en euros doivent porter la signature du président de la Banque centrale européenne en fonction au moment de leur impression. Cette signature varie donc dans le temps, y compris au sein d'une série donnée. Les billets imprimés depuis mars 2012 portent ainsi la signature de Mario Draghi, président de la BCE en exercice depuis novembre 2011. De façon plus large, l'Union européenne prévoit de redessiner les billets tous les sept ou huit ans après le lancement d'une série précédente. Une deuxième série de billets, dont le lancement était initialement prévu vers 2010, a été mise en place le 2 mai 2013 afin de progressivement remplacer la première qui était alors en circulation depuis onze ans. De nouvelles techniques de production et de lutte contre les contrefaçons sont employées pour ces nouveaux billets.

Les signatures:

Depuis leur création, ces billets ont arboré successivement la signature des trois premiers présidents de la Banque centrale européenne. Les premières impressions montraient la signature de Willem « Wim » Duisenberg, le premier président de la BCE, puis elle fut remplacée par celle de son successeur Jean-Claude Trichet. Ceux-ci apparurent en novembre 2003 et furent imprimés jusqu'en mars 2012. Le 1er novembre 2011, Mario Draghi devint le troisième président de la BCE, et les billets arborant sa signature apparurent dans la circulation en mars 2012.

Nationalité du présidentPrésidence de la BCEPhotosSignaturesPériodes de présidencemise en circulation des billets
Wim Duisenberg1er juin 1998 - 31 octobre 20031er janvier 2002
Jean-Claude Trichet1er novembre 2003 - 31 octobre 2011novembre 2003
Mario Draghi1er novembre 2011mars 2012
      

Codes d'identification du pays émetteur pour la 1ère série :

La banque centrale en charge de la production d’une coupure (mais pas nécessairement le pays où celle-ci est produite) est désignée par une lettre ou un code pays qui précède le numéro de série

Alors que les pièces en euros possèdent une face nationale indiquant le pays émetteur (qui n'est pas nécessairement le pays de frappe), les billets en euros ont leurs deux faces communes à tous les pays. À la place, cette information est encodée, pour les billets de cette première série, dans le premier caractère du numéro de série de chaque billet :

PaysLettre
BelgiqueZ
Allemagne X
Estonie D
Irlande T
Grèce Y
Espagne V
France U
Italie S
Chypre G
Lettonie C
Luxembourg (1)
Malte F
Pays-BasP
Autriche N
Portugal M
Slovénie H
Slovaquie E
Finlande L
(1) Les billets en euros émis par la Banque centrale du Luxembourg et qui n’ont pas encore été mis en circulation portent le code des banques centrales des pays où sont produits les billets destinés au Luxembourg.

Code imprimeur de la 1ère série :

Un code de l’imprimeur est également imprimé au recto du billet, soit dans un rectangle (billets de 5 et 50 euros), soit dans une étoile (billets de 10, 20 et 500 euros), soit intégré dans le décor de fond à proximité du motif central (billets de 100 et 200 euros).

 

Ce code est composé d'une lettre, suivie de trois chiffres, puis une lettre et à nouveau un chiffre.

La première lettre indique l'organisme qui a imprimé le billet, le nombre à trois chiffres qui suit cette lettre renvoie à la matrice utilisée à l'impression (numéro séquentiel pour une valeur faciale et un imprimeur donnés) et enfin, la position du billet sur la planche est indiquée par une lettre et un chiffre.

Une planche d'impression peut avoir jusqu'à dix lignes (repérées de A à K) et six colonnes (repérées de 1 à 6).

Par exemple, un billet portant le code imprimeur L068B6 a été imprimé par la Banque de France, à Chamalières, avec la 68e matrice, et il était situé sur la deuxième ligne et la sixième colonne de la planche d'impression.

 

 N° de série et code de la 2ème série "Europe":

Il s’agit des deux numéros imprimés au verso du billet : un nombre horizontal reproduit en noir et un nombre vertical imprimé dans une couleur différente. Le nombre horizontal comprend deux lettres et dix chiffres.

La première lettre permet d’identifier l’imprimerie - cf. la liste ci-dessous.

La seconde n’a pas de signification particulière : elle permet simplement de créer un plus grand nombre de numéros de série.

ImprimerieLettre
Banque nationale de BelgiqueZ
Banque de GrèceY
Giesecke & Devrient GmbH (Munich)X
Giesecke & Devrient GmbH (Leipzig) W
Fábrica Nacional de Moneda y TimbreV
Banque de FranceU
Banque centrale d’IrlandeT
Banque d’ItalieS
Bundesdruckerei GmbHR
Joh. Enschede Security Printing BVP
Oesterreichische Banknoten und Sicherheitsdruck GmbHN
ValoraM
Non attribuéL
Non attribuéK
De La Rue Currency (Gateshead) J
De La Rue Currency (Loughton) H
Non attribuéG
Non attribuéF
Oberthur FiduciaireE
Polska Wytwórnia Papierów WartościowychD
Non attribuéC
Non attribuéB
Non attribuéA

 

Les signes de sécurité de la 1ère série :

Logo : TOUCHER-REGARDER-INCLINERUn certain nombre de signes de sécurité ont été incorporés dans les billets en euros. Ils permettent de reconnaitre immédiatement un billet authentique.

Touchez l'impression en relief – des procédés d'impression spéciaux confèrent au billet son toucher unique.

Examinez le billet par transparence : le filigrane, le fil de sécurité et le nombre incomplet apparaissent. Ces trois éléments sont visibles aux recto et verso des billets authentiques.

Inclinez le billet : au recto, apparait alors une image changeante sur l'hologramme. Au verso, on peut voir la bande brillante (sur les coupures de 5, 10 et 20 euros) ou le nombre à couleur changeante (sur les coupures de 50, 100, 200 et 500 euros).
Toucher

Le papier :

Les billets en euros sont imprimés sur du papier à base de pur coton, qui a une texture ferme et une sonorité craquante (et n’est pas mou ou cireux)

Authentique
AuthentiqueAuthentique
L’impression en relief :

Une technique d’impression spéciale donne à l’encre un effet de relief ou la rend plus épaisse sur le motif principal, les lettres et les chiffres indiquant la valeur du billet au recto. L’impression en relief est perceptible au toucher, en passant le bout d’un doigt ou en grattant doucement avec l’ongle.

Des signes tactiles supplémentaires destinés aux malvoyants ont été placés près de la bordure des billets de 200 euros (en bas) et de 500 euros (à droite)

AuthentiqueContrefait
AuthentiqueAuthentiqueContrefaitContrefait
Regarder

Le nombre incomplet :

Les signes imprimés au recto et au verso se complètent parfaitement pour reconstituer le nombre correspondant à la valeur du billet. Vous pouvez voir le nombre complet en examinant le billet par transparence.

AuthentiqueAuthentiqueContrefait
AuthentiqueAuthentiqueContrefaitContrefait
Le filigrane :

Le filigrane est obtenu en jouant sur la variation de l’épaisseur du papier. Il est visible en examinant le billet par transparence. Si vous posez le billet sur une surface sombre, les parties claires s’assombrissent. Cet effet est très visible dans le filigrane reproduisant la valeur faciale.

AuthentiqueAuthentiqueContrefait
AuthentiqueAuthentiqueContrefaitContrefait

Le fil de sécurité :

Incorporé dans l’épaisseur du papier, le fil de sécurité ressort sous la forme d’une bande sombre. La valeur en chiffres du billet ainsi que le mot « EURO » apparaissent en lettres minuscules dans la largeur de la bande.

Authentique

Contrefait
AuthentiqueAuthentiqueContrefaitContrefait

Les perforations :

Examinez le billet par transparence. Dans l'hologramme, vous pouvez voir des perforations formant le symbole « € » ainsi que des petits chiffres indiquant la valeur en chiffres du billet

Authentique

AuthentiqueAuthentique

 

Incliner :

Le macaron holographique (50, 100, 200 et 500 euros) :

Lorsqu'on incline le billet, la valeur en chiffres du billet et une fenêtre ou un portail alternent dans le macaron. En arrière-plan, on peut voir des cercles concentriques aux couleurs de l’arc-en-ciel, constitués de lettres minuscules « se déplaçant » du centre vers la bordure du macaron.

AuthentiqueContrefait
AuthentiqueAuthentiqueContrefaitContrefait
Le nombre à couleur changeante (50, 100, 200 et 500 euros):

Inclinez le billet - la valeur faciale placée au verso change de couleur, passant du mauve au vert olive ou au marron.

AuthentiqueAuthentique
AuthentiqueAuthentique
Signes supplémentaires

Vérification à l'aide d'une loupe : Les microlettres

Vous pouvez voir des lettres minuscules sur certaines parties du billet, par exemple à l'intérieur du mot « EYPΩ » (« EURO » en caractères grecs) au recto. Il faut prendre une loupe pour pouvoir les lire. Les lettres sont nettes (elles ne sont pas floues).

AuthentiqueContrefait
AuthentiqueAuthentiqueContrefaitContrefait
Vérification au moyen d’une lampe ultraviolette :

Sous une lampe UV
 
  • le papier ne réfléchit pas de lumière vive,
  • les fibres incorporées dans le papier ressortent en rouge, bleu et vert,
  • le drapeau de l’Union européenne apparaît en vert et ses étoiles prennent une couleur orange,
  • la signature du président de la BCE vire au vert,
  • les grandes étoiles et les cercles minuscules, au recto, réfléchissent une lumière vive. Au verso, la carte, le pont et le chiffre de la valeur faciale ressortent en jaune

 

AuthentiqueAuthentiqueAuthentique
AuthentiqueAuthentiqueAuthentique
ContrefaitContrefaitContrefait

De plus, on peut noter la présence de :

  • Somme de contrôle : Chaque billet possède un numéro de série unique. Le reste de la division du numéro de série par 9 donne la somme de contrôle correspondant à la première lettre indiquée sur le billet.
  • Constellation EURion : Les billets en euros contiennent un motif connu sous le nom de « constellation EURion » que l'on peut utiliser pour détecter leur identité en tant que billet de banque et empêcher leur copie ou leur contrefaçon. Certaines photocopieuses sont programmées pour rejeter les images contenant ce motif. La constellation EURion est le nom donné à un agencement de symboles que l'on trouve sur de nombreux billets de banque depuis 1996. Il est destiné à être détecté par des logiciels de traitement d'image afin d'empêcher le faux-monnayage à l'aide de photocopieur.

  • Tatouage numérique : Tout comme la constellation EURion, un tatouage numérique (filigrane numérique) Digimarc est intégré dans le dessin des billets. Les versions récentes des éditeurs d'image tels qu'Adobe Photoshop ou Corel Paint Shop Pro refusent de reproduire les billets de banque. Ce système est appelé « système de dissuasion de la contrefaçon » (CDS, Counterfeit Deterrence System en anglais) et a été développé par le Groupe de dissuasion de la contrefaçon des banques centrales (CBCDG, Central Bank Counterfeit Deterrence Group en anglais).
  • Encre magnétique : Certaines zones des billets en euros disposent d'encre magnétique. Par exemple, la fenêtre de l'église à droite sur le billet de 20 euros est magnétique, ainsi que le grand zéro au-dessus.
  • Surface feutrée : Le symbole de l'euro et la dénomination sont imprimés sur une bande verticale qui n'est visible que lorsqu'elle est éclairée à un angle de 45°. Cela existe seulement pour les billets de faible valeur.
  • Code à barres : Lorsque les billets sont tenus à la lumière, des barres métalliques peuvent être vues à droite du filigrane. Le nombre et la largeur de ces barres indiquent la valeur du billet. Lorsque le billet fait l'objet d'une lecture numérique par une machine, ces barres sont converties en codage Manchester afin d'être contrôlées :
BilletsCode BarresCode Manchester
5 €0110 10100
10 €0101 10110
20 €1010 10100000
50 €0110 10101000
100 €0101 10101100
200 €0101 01101110
500 €0101 01011111

 

 

Vérification de l'authenticité d'un billet de la 1ère série :

Indiquez le numéro du billet avec la lettre, mais sans espace.

Le code est composé de 12 caractères : 1 lettre et 11 chiffres.

N° de série :               

 

 

Les signes de sécurité de la 2ème série :

Il est très facile de vérifier les signes de sécurité des billets de la série « Europe » grâce à la méthode consistant à « TOUCHER, REGARDER et INCLINER ». Aucun équipement spécial n’est nécessaire.

1 Le filigrane portrait

 REGARDEZ
le billet par transparence. Une image floue devient visible et montre un portrait d’Europe, la valeur du billet et une fenêtre.
2 L’hologramme portrait

 INCLINEZ le billet.
La bande argentée fait apparaître un portrait d’Europe, identique à celui du filigrane. Cette bande reproduit également une fenêtre et la valeur du billet.
3 Le nombre émeraude

 INCLINEZ le billet.
Le nombre brillant produit un effet de lumière qui se déplace de haut en bas et de bas en haut. Il change également de couleur, passant du vert émeraude au bleu profond.
4 L’impression en relief

 TOUCHEZ le billet.
Au recto, il comporte une série de petites lignes imprimées en relief sur les bordures, à gauche et à droite. Le motif principal, les lettres et le chiffre de grande dimension indiquant la valeur du billet présentent également un effet de relief.
5 Le fil de sécurité

 REGARDEZ le billet par transparence.
Le fil de sécurité apparaît sous la forme d’une bande sombre. On peut y distinguer le symbole de l’euro (€) et la valeur du billet en lettres blanches de très petite taille.

 


Δ    Retour en Haut de page    Δ

---------------------------------------------------------------------------------------

Copyright © 1998 à 2015 http://numismativy.fr

le site | la boutique en ligne | le forum | la newsletter | le logiciel

à propos | Sommaire | Mes publications | Contact

Tous droits réservés.® ©