NUMISMATIVY
  
 
 

dernière modification de cette page: le samedi 08 novembre 2014 22:43

Fabrication des pièces Euros à Pessac

La Monnaie de Paris dispose à Pessac en Gironde d'un établissement monétaire, qui produit en grande série des pièces de monnaie courante pour la France et de nombreux pays.

Le découpage des flans
La mise en place d'une bobine de métal sur la presse à découper :

Une fois tous les flans découpés il reste une bobine trouée :

Les flans d'acier découpés sont mis dans un conteneur :
Le cordonnage des flans
Le cordonnage consiste à épaissir le bord du flan par repoussage de métal en périphérie, donnant ainsi un cordon lisse autour de la pièce qui facilitera la formation du listel.
L'insertion du coeur dans la couronne, pour les pièces bimétalliques
Les flans passent entre un cylindre et un sabot :

Les flans cordonnés sont mis dans un conteneur :
Les couronnes d'euros sont obtenues par découpe :

Le vibreur range les couronnes en tube pour ensuite alimenter la machine à sertir les 2 éléments:
Les inserts disposent d'un sillon sur la tranche, de cette façon une fois serti le métal de la couronne vient remplir ce sillon qui l'empêchera par la suite de ressortir :
Le traitement thermique
Après un traitement thermique les flans retrouvent leur malléabilité.
Les flans sont disposés sur un tapis et passent lentement dans le four :

Voici les flans à la sortie du four :
Le cuivrage des flans
Les flans d'acier sont recouverts d'une couche de cuivre pur (pour les flans de 1, 2, et 5 cents d'euro uniquement)
Les flans d'acier sont chargés automatiquement dans les cuves:

Voici les séries de cuves d'électrolyse utilisées pour le dépôt de cuivre:

Voici les flans d'acier après cuivrage :

Le brillantage des flans
Les flans cuivrés sont polis puis séchés.
Les flans cuivrés sont mis dans la machine à brillanter :

Le brillantage des flans s'effectue :

Les flans sont ensuite séchés :

Le tri et comptage des flans
Les flans à trier sont mis dans un conteneur :

Une caméra analyse l'image et écarte les flans ayant un défaut.:

Les flans sans défaut sont ensuite comptés :

Le stockage des flans
Lorsque les flans sont prêts ils sont stockés avant la frappe
Les conteneurs de flans sont stockés:

Les outils de frappe des pièces
Le flan est frappé entre 2 coins
Voici les coins servant à frapper la pièce de 1 cent d'euro :

Voici les coins servant à frapper la pièce de 2 cents d'euro :

Voici les coins servant à frapper la pièce de 2 euro :
La frappe en série
Voici le hall des presses de Pessac:



Le technicien est responsable de sa machine :


une fois le godet remplit, le technicien doit le vider dans le bac, on peut remarquer le capteur qui détecte si le godet est plein
Le conditionnement
Les pièces frappées sont mises en rouleaux et en boîtes.
La rouleuse automatique met les pièces en rouleaux :

Voici les rouleaux de pièces :

 La couleur des rouleaux diffèrent suivant les pièces :
Le stockage des pièces
Les pièces frappées sont stockées en attente d'expédition au client.
Les pièces sont stockées :

L'expédition des pièces
La dernière étape est l'expédition à la banque centrale qui met les pièces en circulation auprès des consommateurs.
Les caisses de pièces sont mises sur le quai des expéditions :

L'expédition peut partir par la route, la mer, les airs, ou par les chemin de fers :



Δ    Retour en Haut de page    Δ

---------------------------------------------------------------------------------------

Copyright © 1998 à 2014 http://numismativy.fr

le site | la boutique en ligne | le forum | la newsletter | le logiciel

à propos | Sommaire | Mes publications | Contact

Tous droits réservés.® ©