NUMISMATIVY
  
 
 

Généralités : Histoire de la monnaie

dernière modification de cette page: le samedi 08 novembre 2014 22:43

L'histoire de la Monnaie

La monnaie a beaucoup évoluée depuis ses débuts, c'est pourquoi il est intéressant de connaitre les principales monnaies (du coquillage jusqu'à l'Euro, en passant par le franc) qui ont marquées notre Histoire !

En ce qui concerne notre pays et ses alentours...

¤ Les premières formes de "monnaies" connues, sont le bétail, les coquillages, le grain, le sel et des lingots de métaux. (Il ne s'agissait pas de paiement mais de troc, donc d'échange de marchandises.)

¤ Le Denier de Titus Carisius et le Sesterce au nom de Tibère. Les Romains créent le Denier d'argent qui vaut 4 sesterces valant elles-mêmes chacune 4 as. Son lointain héritier est le dinar des pays arabes et balkaniques.

¤ Statère des Parisii. Les gaulois, qui vont parfois combattre en Grèce, en ramènent l'idée de frapper des monnaies en or.

¤ Solidus (sou) mérovingien. Au 4è siècle, l'empereur romain Constantin crée le "solidus" qui deviendra notre sou.

¤ Denier de Charlemagne. Au 8è siècle, Charlemagne institue un système ( dit duodécimal) qui durera jusqu'à la Révolution en France (et jusqu'en 1970 en Grande-Bretagne): une livre vaut 20 sous, un sou vaut 12 deniers.

¤ Denier tournois de Ph.Auguste. Au 13è siècle, à l'époque de Philippe-Auguste, chaque région a sa monnaie. Le roi choisit celle de Tours : le denier tournois.

¤ L'Ecu d'or de Saint-Louis. C'est le roi Louis IX au XIIIè siècle qui créa cette monnaie d'une demi-livre tournois (10 sous) qui fut la première pièce à présenter le symbole royal de l'écu de France.

¤ Double tournois de Ph. IV le Bel. Au 14è siècle, Philippe le Bel a besoin d'argent : il crée le "double", une monnaie qui vaut 2 deniers mais n'en pèse qu'un et demi. C'est la première monnaie "forcée".

¤ "Franc a cheval" de Jean II le Bon. En 1360, le roi Jean II, libéré après 4 ans de captivité à Poitier (qui avait été fait prisonnier par le roi d'Angleterre) fait frapper le premier franc. Il est en or et vaut une livre tournois. La frappe du "franc à cheval" se poursuivit jusqu'en 1385.


- à l'avers on peut voir un roi armé sur un cheval, et la légende est "Francorum Rex Johannes Dei Gratia".
- au revers on peut voir une croix avec des feuilles dans ses 4 lobes, et la légende est "XPS Regnat Imperat Vincit", ce qui signifie: Le Christ règne, gouverne, triomphe.

¤ "Franc à pied". Le 20 avril 1365, Charles V, fils de Jean le Bon, crée le Franc à pied (cette fois le roi est représenté debout et non sur un cheval).

¤ Le Teston. En 1513, LouisXII créa le Teston sur l'exemple de l'Italie et de la Savoie.


Teston de Louis XII de Milan.

¤ Le Franc de Henri III. Le 31 mai 1575, Henri III créa le premier Franc en argent valant 20 sous qui fut frappé jusqu'en 1586. Cette pièce fut dénommée "le franc blanc" par opposition au "franc jaune" de Jean le Bon.

¤ Le Louis d'Or. Cette pièce à été gravée par Jean Warin pour Louis XIII. Le 23 décembre 1641, Louis XIII souhaite ne plus voir circuler les francs mais seulement les écus et les louis. Il faudra attendre la Révolution Française pour que le mot franc réapparaisse sur les monnaies.

¤ La Marianne révolutionnaire. En 1795 La Marianne révolutionnaire figure sur les pièces de monnaies. Ce fut la première monnaie à l'effigie d'une femme. Cette Marianne a été gravée par Augustin Dupré qui s'est inspiré de Minerve, déesse de l'intelligence et de la sagesse, coiffée d'un bonnet phrygien qui est le symbole de la liberté obtenue.

¤ Planche d'assignats. Pendant la Révolution, les gens gardent leur argent chez eux. Le pouvoir crée donc une monnaie de papier, les assignats, qui finira par ne plus rien valoir du tout.

¤ Franc "germinal". En 1803, Napoléon fait frapper le "franc germinal". Il est en argent et gardera sa valeur jusqu'en 1914.

¤ La Marianne de la IIIè République. En 1898 Clément Chaplain redessina une nouvelle Marianne sur les pièces de 20Frs en Or.

¤ 25 Centimes "Lindauer". En 1913, on frappe pour la première fois des monnaies qui ne sont ni en argent, ni en or, ni en bronze mais en nickel. Pour que les gens ne confondent pas avec de l'argent elles ont été perforées au milieu.

¤ Monnaie timbre. Pendant la première guerre mondiale les gens cachent de nouveau leur argent. On crée alors des monnaies de nécessité comme les monnaies-timbres pour compenser le manque des monnaies légales lorsque celles-ci circulaient en quantité insuffisante, ces monnaies ont été émises par des organismes particuliers (notamment à l'issue de la 1ère guerre mondiale, mais ce principe avait déjà été utilisé lors de la Révolution Française).

¤ Le Nouveau Franc. En 1958, le franc a beaucoup perdu de sa valeur ( / 100 ). Le général de Gaulle crée le nouveau franc qui en vaut cent anciens.

¤ La Marianne du "nouveau franc". Lorsque le nouveau franc fit son apparition, Henri Lagriffoul dessina une nouvelle Marianne pour les pièces de 5, 10, 20 et 50 centimes dès 1962.

¤ L' Euro. Le 1er janvier 2002, l'euro devient la seule monnaie légale pour presque tous les pays de l'Europe.

 

Et dans les autres pays, comment ça s'est passé ?

¤ Avant la monnaie proprement dite il y avait le troc, les marchandises utilisés pour trocquer sont des coquillages, du bétail, des céréales, du sel,...

¤ La monnaie sous forme de pièces rondes : frappées et garanties par le prince émetteur, est apparue environ 600 ans avant J.C. au Moyen-Orient et en Grèce. Les marchands phéniciens puis grecs, l'ont introduite en Europe sur le bassin méditerranéen en même temps que l'activité bancaire. Celle-ci était née et avait été codifiée dans les civilisations urbaines en Mésopotamie et en Egypte entre 3000 et 2000 ans avant J.C. Mais ce sont les mercenaires celtes, très appréciés par les Grecs et les Egyptiens, qui en ont assurée la diffusion en Europe du Nord.

¤ Créséide. Crésus, le légendaire roi de Lydie (actuelle Turquie), fit frapper des monnaies en or et en argent vers 550 avant notre ère.


L'avers représente des protomés de lion et de taureau face à face, et le revers comporte 2 carrés inclus juxtaposés.

Crésus réclamant le tribut à un paysan de Lydie.

 

¤ Vers 350 avant J.C., la monnaie athénienne, puis celle d'Alexandre le Grand étaient devenus de véritables monnaies internationales. Elles circulaient partout dans le monde connu.
Ce sont ces monnaies que les celtes imitèrent et dont ils généralisèrent l'emploi en Europe.

¤ L'écu français, le thaler allemand, le réal espagnol, le sequin vénitien, le florin de Florence, la couronne britanique, compteront parmi les meilleures monnaies. Ce sont des monnaies internationales abondamment utilisées dans le monde et imitées. Des lois monétaires en définiront les cours de change et faciliteront la reconnaissance des bonnes monnaies.

¤ Le 19é siècle est caractérisé par les recherches d'unions monétaires internationales. Parmi celles-ci, la France contribue à créer l'union latine. Elle regroupe les pays de sud de l'Europe : Belgique, France, Grèce, Italie, et Suisse. Le système est basé sur la pièce de 5 Frs en argent. Pendant plus de cinquante ans , les citoyens de ces pays ont pu utiliser leur monnaie dans tous les autres.

 

¤ Les 2 guerres Mondiales du XXè siècle conduiront à l'effondrement de ces systèmes, à la grande crise économique de 1929 et à l'inconvertibilité des monnaies nationales. Avec la Paix , les projets de monnaies internationales vont apparaitre.

 

Voici d'autres belles monnaies qui méritent d'attirer l'attention de tous.

Solidus de Constance II (337-361) frappé à Rome:

Franc d'Henri III :

Double Tournois de Charles VI :

Sesterce d'Hadrien :

Tétradrachme d'Ainos :

Statère de Philippe II de Macédoine :

Statère d'argent d'Istros frappé entre 400 et 300 avant J.C.

Tétradrachme d'argent, 490/450 avant J.C, Sicile:

Tétradrachme d'argent frappé à Athènes, Vè siècle avant J.C.:

Monnaies émises au Siam sous les règnes de Rama III et Rama IV (1824 à 1868):


Δ    Retour en Haut de page    Δ

---------------------------------------------------------------------------------------

Copyright © 1998 à 2014 http://numismativy.fr

le site | la boutique en ligne | le forum | la newsletter | le logiciel

à propos | Sommaire | Mes publications | Contact

Tous droits réservés.® ©